Con parole cangianti e nessuna scrittura

J’ai découvert par hasard le dernier album de Fabrizio de Andre « Anime salve » qu’il a réalisé quelques années avant de mourir à 59 ans. C’est une pure merveille surtout avec deux titres poétiques et puissants, « Anime salve » et « Khorakhanè (a forza di essere vento) ». Ici un extrait de « Khorakhanè » qui dit la condition des peuples Rom musulmans originaires du Kosovo.

…Saper leggere il libro del mondo
Con parole cangianti e nessuna scrittura
Nei sentieri costretti in un palmo di mano
I segreti che fanno paura
Finché un uomo ti incontra e non si riconosce
E ogni terra si accende e si arrende la pace
I figli cadevano dal calendario…

Khorakhanè (A Forza Di Essere Vento)
Fabrizio De André

La photo de Une est de Yves Leresche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s