Emmanuel Macron et la défense européenne

Décidément le président de la république cumule les maladresses.

En appelant les européens à créer une armée pour « nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis d’Amérique » il réplique peut être aux outrances de Donald Trump, mais il blesse inutilement un peuple américain à qui nous devons tant, en pleine commémoration de l’armistice de 1918. Et ce faisant, il donne l’occasion au président américain de le remette à sa place en écornant son autorité.

Les mots, il lui faudra pourtant les trouver pour convaincre les partenaires européens de l’impérieuse nécessité de créer une défense européenne. Car la construction européenne économique et financière n’est qu’une étape et sans évolution vers une union politique et militaire, l’Europe se condamne au délitement.

Le premier ennemi que nous devons affronter ne s’appelle pas Chine, Russie ou  États-Unis, mais extrémisme, populisme, nationalisme et il grandit partout à l’extérieur comme à l’intérieur de nos frontières.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s